Le Coin / Le laboratoire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 28 avril 2010

ART CONCE EXPO, Satie emmerde l'art

Le Coin pout Artconceexpo

Gnosie

La Serre, Anis GRAS, 55 avenue Laplace Arcueil

22 et 23 mai 2010

Exposition du 22 mai au 12 juin 2010

Avec Aurélia Boisson Perigot, Peggy Bougy, Iris Gallarotti, Pascale Pressicaud,

Si Eric Satie « emmerde l’art », ne serait-ce pas pour lui laisser la possibilité de l’ouvrir à la vie tout simplement ? Au delà de la colère ou de la déception, il est question peut-être de ne pas arrêter la perception d’une œuvre à un objet sur lequel notre regard s’arrête. En fait, la lettre de Satie nous invite à considérer l’œuvre comme le travail de l’artiste au quotidien pour produire, survivre et se faire connaître. Quelque chose qui se travaille, se répète, s’écrit et s’invente au fur et à mesure. De ce point de vue, l’art est une recherche à la manière dont Satie pouvait se définir, pas un musicien mais un « phonométrographe » : quelqu’un qui mesure et écrit des sons, tel un scientifique. En échos à l’idée de travail artistique comme processus de connaissance, Le Coin propose le projet "Gnosie" en hommage aux oeuvres de satie du même nom, dont nous reprendrons l'idée de série, un attachement particulier à la notion de rythme, de mesure et de sens.

Nous envisageons de proposer des « dispositifs », en relation avec les mouvements (celui des visiteurs, des artistes, de la musique) pour permettre un passage entre les œuvres et le site. Si les œuvres seront bien distinctes les unes des autres, elles établiront quatre modalités différentes d’installation, de techniques qui se complèteront, donnant à voir et à regarder au delà de l’objet :

* Auréla Boisson périgot : sculptures de cire (mains d’un pianiste jouant les gnosiennes de Satie)

* Iris Gallarotti: Installation, série de photographies en mouvement et couture.

* Pascale Pressicaud : «Bruits invisibles et images inaudibles », proposition picturale autour du rythme et de la répétition, 9 cadres assemblés en une grille de 130x130 cm.

* Peggy Bougy : "Duos" série de 6 dessins sur PVC.

En savoir plus

mardi 1 décembre 2009

Anadiplose, oeuvres en laisse à La Loge de la concierge du 10 au 20 novembre.

Invitation

Sept jeunes artistes, membres de l'association Le coin, exposent du 9 décembre au 20 décembre 2009 à La Loge de la Concierge.

Le principe constructif de l'exposition renvoie à la célèbre comptine: « Trois petits chats », chaque nouveau mot (dont la répétition forme un couplet) commence par la syllabe qui finit le précédant, et ainsi de suite.

Pour donner jour à cette exposition, les artistes se sont servies de règles du jeu pour déjouer les limites de la création. Les contraintes induites par le jeu, à savoir créer à partir d’une œuvre, une autre œuvre qui elle-même servira de base à une suivante, se sont révélées très fertiles. Elles nous montrent une fois encore que sans règle le jeu n’a aucun intérêt. L'anadiplose devient un dispositif de création qui fonctionne par évocation ou redondance. La répétition peut s'analyser en un double rapport d'identi-té: identité de forme et identité de contenu. Une fois appliqué à un travail plastique, le jeu nous invite à une sorte de parcours d'une œuvre à l'autre ; chaque artiste a créé à partir du travail de l'artiste précédant une nouvelle œuvre sans savoir ce que celle-ci évoquera pour l'artiste suivant, prolongeant une chaîne dont chaque œuvre est un maillon.

Il est remarquable que ce principe de création débouche sur une homogénéité due à l’interdépendance des œuvres, et que de surcroît, chaque œuvre de façon isolée, conserve toute son autonomie de sens. Remarquons également que la répétition en-gendrée par le processus aborde toujours des questions temporelles et/ou spatiales. Suivez le lien et parcourez l'exposition Anadiplose se poursuit à l'infini.

Aurelia Boisson Perigot

Contacts:

http://www.lecoin.org http://shukaba.org/Anadiploses.html

Invitation

Dossier

samedi 11 juillet 2009

Intervention au Centre Madeleine Rébérioux - 7 fevrier 2009

Il a été proposé aux enfants présents de créer à partir de l'exposition une suite... Après avoir visité l'exposition, les volontaires se sont mis au travail pour à leur tour exposer au centre.Intervention _ Madeleine Réberioux 7 fevrier 2009Créations

dimanche 21 décembre 2008

"Anadiplose : oeuvres en laisse"

du 17 janvier au 20 février 2009
Vernissage le 17 janvier à partir de 18h30.
Centre Madeleine Réberioux, 27 avenue François Mitterrand, Créteil, France
Elodie Maïno, Peggy Bougy, Laurence Pascual, Caroline Grocholski, Sandrine Commarmond artistes membres de l'association « Le Coin » et Aurélia Perigot pour la scénographie.

jeudi 30 octobre 2008

Liste de titres pour la prochiane expo.

Caroline :

  • "elle est l'autre"
  • 'l'une et l'autre"
  • "Tu es loin, je suis là"
  • "Ailleurs et Ici, maintenant"...
  • "un autre temps et moment, instant"

Peggy :

  • "Une autre"
  • "l'une/l'autre : petit essai d'anadiplose"
  • "Un, deux (...) cinq"
  • "Exposition à dix mains"
  • "oeuvres en laisse"

Elodie :

  • "Histoires en-chaînes".
  • "...marabout’ficelle..."
  • "De fil en fil..."
  • "Dominos."
  • "Comme des dominos."

Sandrine

  • L’un et le multiple (mais le multiple n’est pas complètement utilisé dans les oeuvres que j’ai vues),
  • L’un et l’autre
  • L’autre l’une
  • La continuité de l’autre
  • Dans le prolongement de l’autre
  • Je, tu, nous
  • L’un dans l’autre* (= tout compte fait, tout bien considéré= en définitif)
  • Cette expression, qui daterait du début du XIXe siècle (citée par Wartburg en 1812), marque un constat, une évaluation a posteriori d'une situation généralement équilibrée ou favorable. L'origine n'en est pas vraiment connue. Alain Rey indique qu'il peut s'agir d'une image d'un emboîtement de deux pièces bien adaptées l'une à l'autre, comme un tenon et une mortaise dans deux pièces de bois constitutives d'un meuble, par exemple. Le Dictionnaire de l'Académie Française de 1832 indique que l'un dans l'autre avait la même signification que "l'un portant l'autre" avec le sens de "en compensant l'un avec l'autre".)

Présentation

Bienvenue sur le Blog du Coin. Il permettra de suivre les travaux de l'association et l'actualité des associés.